Le 19 avril dernier, Nemaska Lithium ouvrait les portes de son usine aux MMCQ. L’entreprise, qui a produit en 2017 près de 30 tonnes d’hydroxyde de lithium de haute pureté, n’en n’est qu’à ses débuts. Son usine de démonstration actuelle ne représente en effet que le 1/60e de l’usine que Nemaska Lithium compte déployer dans les anciennes installations de Produits Forestiers Résolu à Grand-Mère. Mais déjà, la technologie utilisée, qui fait l’objet de neuf brevets, a suscité l’admiration des visiteurs.

Ce qui démarque Nemaska Lithium, c’est le procédé unique qui lui permet de convertir du minerai de lithium en hydroxyde de très haute pureté de qualité batterie. L’entreprise a en effet développé un procédé électrochimique unique, qui permet de produire directement de l’hydroxyde de lithium monohydrate par une technologie électromembranaire.

Le spodumène est d’abord extrait de la matière première pour en faire un concentré qui est acheminé directement de la mine Whabouchi vers Shawinigan. Le procédé électrochimique débute ensuite avec l’enlèvement des impuretés comme le fer et l’aluminium par exemple, encore présentes. Le calcium, le magnésium, ainsi que le sodium et le potassium, sont ensuite retirés. Le système, impressionnant, permet d’obtenir le produit principal, à savoir l’hydroxyde de lithium, mais également un produit secondaire, appelé aluminosilicate. L’usine de transformation de Shawinigan peut aussi recevoir une solution de sulfate de lithium en plus du concentré de spodumène de la mine Whabouchi, pouvant ainsi compter sur différentes sources de matières premières. Le produit final, l’hydroxyde de lithium, est en outre recyclable à l’infini. Avec l’électrification des transports et la montée de la conscience environnementale, Nemaska Lithium a de beaux jours devant elle.

Le procédé de transformation y est entièrement automatisé. Depuis leur salle de contrôle, les techniciens opérateurs polyvalents surveillent sur leurs écrans l’évolution de la production. Innovant dans ses procédés chimiques, l’équipe de Nemaska Lithium innove également dans la gestion des ressources humaines. La gestion participative y règne et ce sont les employés eux-mêmes qui définissent le panneau de contrôle et les plans de travail.

Bien installée à Shawinigan, l’entreprise recevra la matière première par train, directement du Nord par la voie ferrée arrivant de Chibougamau.

Shawinigan a longtemps été reconnue comme la ville de l’énergie avec plusieurs usines électrochimiques telles que la première aluminerie au Canada. La présence de l’entreprise risque de donner un nouveau sens à cette reconnaissance.

Vous aimeriez nous faire découvrir votre entreprise, comme Nemaska Lithium l’a fait? Contactez-nous! Nous serons heureux de discuter avec vous d’une éventuelle visite d’entreprise chez-vous!