La méthode des 5S de Toyota

Actualités - Image d'intro
Une quinzaine de gestionnaires ont participé à cette formation sur les meilleures pratiques d’affaires offertes en collaboration avec le Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation. La formation sur la méthode 5S s’est faite sur un ton humoristique. Les participants sont repartis excités et prêts à passer à l’action.

Plusieurs disent que la méthodes 5S, se résume à faire du ménage. Cependant, peu longtemps après avoir fait le ménage, il faut le refaire. Alors qu’en appliquant la méthode 5S, l’espace de travail reste propre en continu.

L’objectif des 5S consiste à avoir un espace de travail efficace qui s’explique et se réglemente par lui-même en tout temps à l’aide de procédures et d’instructions visuelles. Les 5S se traduisent par cinq étapes: sélectionner, situer, scintiller, standardiser et soutenir.

L’entreprise doit mettre en place un processus dans lequel les employés peuvent identifier les objets inutiles. Régulièrement, une décision des cadres doit être prise: « s’en départir ou pas ».

Les outils doivent être placés selon la fréquence d’utilisation :

Utilisation Décision à prendre
Jamais À éliminer de l’aire de travail
Rarement À mettre à l’extérieur de l’aire de travail
À l’occasion À mettre dans l’aire de travail
Souvent À garder près des opérations
Toujours À garder à portée de la main

 

L’entreposage des outils doit se faire sur des « shadow boards », des surfaces verticales, qui comprennent une photo de l’objet à l’arrière. Il faut aussi établir un système s d’aménagement visuel, qui permet à n’importe qui de comprendre où et comment doit être placé chaque appareil.

À propos du conférencier Jean-Marc Legentil

l est associé principal de Bell Nordic conseil, possède 25 ans d’expérience en gestion d’entreprises : supervision, gestion et direction générale, etc. Il se consacre maintenant à la formation et à la consultation dans les domaines de la gestion des opérations et du développement organisationnel auprès d’entreprises de service et de fabrication. Il se concentre sur les divers processus d’amélioration continue : il est maître formateur en Kaizen et certifie des consultants aux diverses méthodologies.

Le programme MPA

Les meilleures pratiques d’affaires sont des formations conçues sur mesure pour les PME québécoises. Depuis 2001, plus de 30 000 dirigeants d’entreprises et travailleurs stratégiques y ont participé et en mesurent, au quotidien, les bénéfices.

Retour à la liste des nouvelles